Sélectionner une page

Serge Lobreau et FlashCare, une histoire à vocation humanitaire

Serge Lobreau est ce qu’on appelle communément un self made man. Né en République Démocratique du Congo et parti de rien, il a réussi dans le monde des affaires. Visionnaire dans l’âme, il développe sa propre cryptomonnaie au travers de sa société Flashmoni. Cependant, issu d’un milieu modeste, il n’a pas perdu le contact avec la réalité, parfois froide, du quotidien. Décidé à aider les populations défavorisées, il crée la fondation FlashCare afin de proposer une solution aux personnes qui manquent des denrées les plus élémentaires.
Retour sur le parcours de cette figure majeure de la cryptomonnaie décidé à aider les populations dans le besoin au travers de sa fondation humanitaire FlashCare.

Le parcours de Serge Lobreau

Serge Lobreau est né en République Démocratique du Congo à Mbuji-Mayi, dans la province du Katange en 1982. Baptisé Serge Washosaku Wa Mpiana, il est issu d’un milieu modeste originaire d’une région minière pourtant riche. A la suite du décès de son grand-père en 1988, il fait la rencontre d’une tante venue de France pour assister aux funérailles. C’est après cette rencontre qu’il décide de partir vers la France.

Cependant, l’administration fait durer les choses et le jeune garçon et ses frères et sœurs sont dans l’attente des documents. Ils sont donc contraints de passer un an à Kinshasa dans une famille riche. Cette période est difficile pour le jeune Serge qui est confronté à la violence. C’est seulement en 1989 qu’il s’envole vers la France sous le patronyme de Serge Lobreau.

L’arrivée en France d’un travailleur acharné

Seulement 6 mois après son arrivée, le jeune Serge maîtrisait déjà la langue française. Forcé de vivre dans une banlieue où les familles noires représentaient une faible minorité, il a dû se battre tous les jours et faire preuve de détermination et de travail pour ne pas tomber dans la délinquance. Pour s’en sortir, il a commencé à travailler à 15 ans tout en menant de front ses études.
Travailleur acharné, il décroche un baccalauréat ES (économique et social) à la fin du lycée. Il se dirige ensuite vers des études supérieures en droit qu’il suit pendant deux ans. Pour vivre, financer ses études et son appartement, il est obligé de cumuler études et petits boulots. Il travaille notamment comme employé chez McDonald’s, gardien de nuit chez Butagaz et DJ dans une radio de l’Yonne. Cette dernière expérience lui permet de rencontrer des managers d’artistes et de se lancer dans l’entrepreneuriat. Il crée ainsi une structure spécialisée dans l’évènementiel.
Il met entre parenthèses ses études pour vivre pleinement de cette activité pendant deux ans. Réalisant ce qu’il voulait vraiment faire de sa carrière professionnelle, il reprend ses études et décroche une licence et un master.

Son parcours en tant qu’entrepreneur

Une fois ses études supérieures terminées, Serge Lobreau, spécialisé dans les opérations de négociations internationales, fonde sa première compagnie : Sapian Group. Elle opère dans le marché des commodities, c’est-à-dire le marché des métaux précieux. Elle s’est, par la suite, transformée en groupe qui rassemble d’autres entreprises spécialisées dans la finance et le marketing.
Au fil des années, Serge Lobreau est donc devenu un homme d’affaires expérimenté dans plusieurs secteurs. Bien avant Sapian Group, il a, par exemple, créé Flashmoni, une entreprise spécialisée dans l’inclusion financière. Elle a pour objectif de fournir à tout à chacun des services financiers basiques partout dans le monde. Cette solution est basée sur la blockchain. Pour l’accompagner, il crée une cryptomonnaie qui base sa valeur intrinsèque de l’or, un actif sécurisant et connu de tous. Cette solution sera détaillée plus loin dans l’article.
Soucieux de rendre à la communauté, il a aussi créé FlashCare, une fondation humanitaire venant en aide aux populations défavorisées.

Présentation de FlashCare

FlashCare est une fondation à but humanitaire. Elle est le fruit des expériences vécues par Serge Lobreau dans de nombreux pays défavorisés comme ceux d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie. Ayant créé un business model prometteur, il compte bien aider en retour la communauté mondiale. La fondation FlashCare décline son action en quatre axes.

HelioPrism

Cette action a pour vocation de donner accès à l’eau potable et à l’électricité aux populations d’Afrique, un véritable problème dans de nombreux pays de ce continent. Elle prend en charge l’installation, le suivi et la maintenance des différents systèmes.
Pour permettre l’accès à l’eau potable, HelioPrism effectue tout d’abord une enquête pour évaluer le problème et dimensionner parfaitement la taille de la pompe pour répondre aux besoins des populations. Ce travail en amont permet aussi de diminuer les coûts économiques.
Pour permettre l’accès à l’électricité, le pack HelioPrism Photovoltaïque (HPS) facilite l’installation de panneaux solaires. D’une durée de vie de vingt ans environ, il est totalement modulable et autonome. De plus, il est possible de le dupliquer pour répondre à des besoins plus importants.
L’objectif final est de faire en sorte d’impliquer les populations défavorisées dans le projet pour qu’elles puissent devenir autonomes et être sensibilisée à l’importance de la qualité de l’eau.

Spirulina

Cette action vise à combattre la malnutrition en diffusant la culture de la spiruline en Afrique. Pour ce faire, FlashCare collabore avec des ONG établies sur place et des partenaires locaux.
Pourquoi la spiruline ? Cette algue, à la mode dans les pays industrialisés, ne nécessite pas d’installations complexes pour être cultivée. De plus, cet aliment possède plusieurs avantages. Sa culture à un faible impact écologique et elle constitue un moyen efficace de lutte contre la malnutrition (riche en vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras et pigments).
L’objectif est de faire en sorte que les populations deviennent autonomes rapidement et qu’elles puissent s’autogérer sur le long terme.

ParaSeniors

ParaSeniors est une offre de soins au meilleur prix destinée aux personnes âgées. Sur son site internet, elles peuvent retrouver de nombreux produits de parapharmacie à prix discount.
Depuis le confort de son domicile, les seniors ont ainsi accès aux meilleurs produits pour prendre soin de leur corps, de leur esprit et donc de leur santé : compléments alimentaires, vitamines, produits pour le corps et les cheveux, hygiène, etc.
Cette plateforme propose également une partie blog pour donner des informations sur l’utilisation de ces divers produits.
FlashCare, la fondation de Serge Lobreau, propose ParaSeniors toujours dans le but de rendre autonomes les populations défavorisées, qui sont, dans le cas des personnes âgées, souvent isolées dans des déserts médicaux.

Hippocrate

En partenariat avec FlashCare, Hippocrate propose un accès gratuit à des informations et des formations dans le domaine de la santé sur son site internet. Ainsi, toutes les personnes qui n’ont pas les moyens d’accéder à ces informations peuvent apprendre à prendre soin d’elles.
Concrètement, c’est plus de 60 ebooks et livres qui sont accessibles depuis la plateforme. De nombreux sujets sont abordés pour sensibiliser les personnes à l’importance de ces gestes de santé. De plus, de nombreuses formations sont offertes, proposant ainsi à chacun une large bibliothèque de connaissances et de savoirs. Enfin, les médecines naturelles et ancestrales ne sont pas non plus oubliées.
En proposant tout ce savoir médical en libre-service, FlashCare continue son action humanitaire et sociale dans le domaine de la santé et du bien-être.

Présentation de Flashmoni

Flashmoni est le business prometteur de Serge Lobreau qui devrait sortir au troisième trimestre 2019.
C’est un service qui doit permettre l’inclusion financière partout dans le monde, c’est-à-dire le droit de tout à chacun d’accéder à des services financiers basiques, comme l’accès à une banque.
Pour fonctionner, il utilise la blockchain. Flashmoni base son système sur une monnaie virtuelle (OZT) qui base sa valeur intrinsèque sur un actif physique : l’or. L’utilisation de cette nouvelle cryptomonnaie est le seul moyen de permettre l’inclusion financière d’environ 3 milliards de personnes. Bien entendu, le service de financement mis en place par Flashmoni peut également être utilisé par les personnes bancarisées.
Dans la continuité, la société compte mettre en place différentes plateformes et différents outils basés sur la blockchain : le Flashwallet, un portefeuille virtuel multi-devises connecté à une carte de paiement permettant d’envoyer de l’argent instantanément, partout dans le monde ; l’OZTCARD, une smart card sécurisée qui peut stocker et transférer n’importe quelles cryptomonnaies ; le Fashxchanger qui permet l’échange d’une monnaie numérique ou FIAT vers une autre et le Flashremitt, qui permet d’utiliser son smartphone comme moyen de paiement.